Jours silencieux

Certains jours sont silencieux, cotonneux. Souvenir de ce qui aurait pu être, ils flottent dans un entre deux. Ils sont ce qu’il reste de tes habitudes après qu’elles se soient fracassées contre un mur d’absurdité. C’est déjà bien cette enveloppe un peu floue qui remplace la douleur brute ; ce n’est pas encore la vie,Lire la suite « Jours silencieux »