Dijon, Joué-lès-Tours : la psychiatrie comme diversion?

Dijon et Joué-lès-Tours, deux villes frappées à quelques heures d’intervalle. La sérénité des fêtes de fin d’année est troublée, nos repères tombent en morceaux. L’insécurité vient-elle de faire intrusion au coin de la rue? Ce scénario va-t-il se reproduire à l’infini? La réponse à cette question nous ne l’avons pas. Pourquoi ne pas essayer deLire la suite « Dijon, Joué-lès-Tours : la psychiatrie comme diversion? »

Lumpenterrorisme ou djihad organisé

Quelques heures séparent les événements de Joue les Tours de ceux de Dijon et ces mots les réunissent  : « Allahou Akbar ». Ils auraient été criés par les agresseurs respectifs. A Joué les Tours, un homme est entré  dans un commissariat et a agressé plusieurs agents à l’arme blanche. Il a du être  stoppé par unLire la suite « Lumpenterrorisme ou djihad organisé »