Une histoire de cri et de magnolias

Une chanson qui trotte dans la tête, s’en va et revient mais ne vous lâche pas. Comme un air de printemps, qui vous rappelle que le printemps n’est plus et ne reviendra pas. Cette sensation douce et légère venue d’ailleurs, venue d’hier. Une envie de flotter, d’oublier ce goût métallique dans la bouche qui précèdeLire la suite « Une histoire de cri et de magnolias »