Cinquante nuances de niaiseries : merci Bérangère Krief

Merci surtout pour les cinquante nuances de niaiseries. Par ce livre, la société se confronte à ses fantasmes et à ses limites certes. La lecture du livre ou de la « passionnante » trilogie à laquelle il appartient reflète bien l’action du dominant sur le dominé. Plus difficile à accepter, ce livre véhicule l’idée « romantique »qu’il est possible… Lire la suite Cinquante nuances de niaiseries : merci Bérangère Krief