Du collectif au totalitarisme


base sous marine 
Ça fait longtemps que je n’ai pas parlé de totalitarisme ici. A croire que l’omniprésence du sujet dans l’actualité m’en a passé l’envie.

Il faut cependant reconnaître que la fabrique des « collectifs » bat son plein ces dernières années. Notre société un peu trop individualiste et compétitive le favorise à force d’oublier qu’un peu de solidarité et de lien social ne font pas de mal. L’interdépendance n’est pas une notion si abstraite au fond.

La création de collectifs n’est pas négative en soit, d’autant que le nous  solidaire aide à la révolte et à la résilience.

Par contre, dans une société en perte de repères, atomisée, comme décrite par Annah  Arendt , disloquée tant vis à vis de ses instances représentatives que structurelles le risque d’incorporation du « je » dans un « nous » fondateur est bel et bien présent.

Il est pourtant essentiel pour chaque individu lorsqu’il intègre un collectif de ne pas se souder aux autres membres en un seul corps et de conserver sa faculté de juger, son propre discernement.

Sans ça, l’individu se laisse absorber dans une forme de corps social fondateur du totalitarisme abdiquant sa pensée propre au profit d’une pensée unique : celle qui DOIT être.
Peu importe l’idéologie prônée, le processus sera le même …

C’est un peu ça qui m’a donné envie d’écrire ces quelques lignes aujourd’hui. Une vague inquiétude

Publié par cecile330

Bonjour Merci d'avoir visité ce blog. Il est le reflet d’une période. Peu de choses personnelles pour beaucoup d’exercices imposés. Ne perdez donc pas trop de temps ici, l’essentiel est ailleurs 😉

2 commentaires sur « Du collectif au totalitarisme »

  1. La base (sous-marine) de ce billet est qu’il colle étroitement à l’actualité de ce jour, sous couvert de s’en éloigner… Le périscope (le rameur debout sur ce frêle esquif arpentant la Garonne, photo du haut), envisage avec effroi ces individus, maculés d’un discernement commun, se collant par leurs laines, à la haine qui par wagons s’en va rejoindre la Terreur de nouveau debout…

    Aimé par 1 personne

Répondre à BLANDIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :