Ça commence par des frissons


 

Écume

Ça commence par des frissons

Frissons qui montent le long des bras

Puis font frémir la nuque

Toujours ces frissons

Comme annonciateurs du retour d’un temps révolu

Ces frissons de rage contenue

Qui passent et repassent

Emmenant tout sur leur passage

Comme le ressac d’un océan déchaîné

Ne laissant plus derrière eux qu’une écume désabusée

Semblable au râle d’un vieux marin au corps abîmé 

Ça commence toujours par des frissons

Publié par cecile330

Bonjour Merci d'avoir visité ce blog. Il est le reflet d’une période. Peu de choses personnelles pour beaucoup d’exercices imposés. Ne perdez donc pas trop de temps ici, l’essentiel est ailleurs 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :