49-3 : éloge de la démocratie


« Notre constitution est un exemple à suivre. Du fait que l’état, chez nous, est administré dans l’intérêt de la masse, et non d’une minorité, notre régime a pris le nom de démocratie« ….

Ces quelques mots sont issus d’un discours de Périclès, et sont loin d’être neutres. Alors pourquoi les choisir, peut-être parce que la situation que vit notre pays pousse à questionner cette notion. Pour la seconde fois en quelques mois, notre gouvernement se saisit de l’article 49-3 afin de « faire passer » un texte de loi (la Loi Macron). Cette arme dont la rareté fait la force est ainsi banalisée et devient d’usage courant, quasi consumériste. Auparavant utilisée en dernier recours, par des hommes politiques jouant leur va-tout et engageant leur responsabilité après un long débat insoluble, ce dernier est sur le point d’apparaître à l’Assemblée précédant toute forme de discussion. L’opposition a déjà prévenu, que dans ce cas, une motion de censure serait déposée. Notre pays en est donc réduit là, hors de toute capacité de dialogue, seul le rapport de force prévaut. C’est une triste répétition qui a été annoncée par le président du groupe UDI à l’Obs :

« Oui, nous allons déposer une motion de censure. Les modalités seront discutées mardi matin en réunion de groupe. Je ne vois pas comment nous pourrions faire autrement. C’est un mépris absolu du Parlement »

Notre pays est une démocratie, les institutions qui la constituent sont autant de garde-fou contre toute forme de diktat individuel.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s