Luxe, calme et volupté


Oui, c’est Baudelaire. Partiellement cité dans cet article de l’Obs qui décrit l’envers du décor et les difficultés à refléter une réalité en demi-teinte. Bien entendu, l’article concerne le procès DSK, le proxénétisme et la difficulté à mettre des mots. La difficulté à choisir des mots, lorsque ceux-ci sont trop crus, le risque de céder à l’excès, au voyeurisme et à la vulgarité. Lorsque ceux-ci sont aseptisés, ils n’évoquent plus rien. L’Obs évoque la difficulté qui est celle des journalistes lorsqu’ils ne savent plus quels termes employer pour faire passer un discours implicite et prendre des distances avec leurs propres écrits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s