Procès DSK : seulement le droit


Le très médiatisé procès de DSK a débuté à Lille. Le Président du tribunal Correctionnel s’est montré très clair en fixant le cadre des débats : décence, respect mutuel et droit. Bernard Lemaire a rappelé que le tribunal n’était pas le gardien de l’ordre moral mais celui du droit et de sa bonne application, lit-on dans un article du journal le Monde. La seule question à retenir est celle de la qualification pénale de proxénétisme aggravé qui a été retenue à l’encontre des quatorze prévenus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s