«La République a vocation à organiser l’espace public pour tous»


Nous sommes dans une République qui est accueillante pour toutes les personnes quelle que soit leur option spirituelle, qu’elles soient athées, qu’elles soient croyantes, qu’elles soient agnostiques. Cette phrase d’Henri Pénia-Ruiz est tirée de l’article qui suit. Je vous propose de le lire. Tout en nuance, il évoque le débat soulevé par les caricatures. Bonne lecture.

On n'est pas des moutons

2015-01-14T120420Z_243447311_GM1EB1E1JMP01_RTRMADP_3_FRANCE-SHOOTING_0

La Une du numéro dit « des survivants » de Charlie Hebdo, dont les premiers exemplaires ont été vendus comme des petits pains ce mercredi matin, fait débat. En débat également le contenu même de l’hebdomadaire, à savoir l’indéfectible défense farouche de la laïcité. Henri Peña-Ruiz,philosophe, maître de conférence à Sciences Po, livre son analyse sur RFI.

RFI : La loi de 1905 a 110 ans cette année, rappelle Charlie Hebdo, dans son numéro de ce mercredi. Cette loi qui garantit le libre exercice des cultes, qui propose le principe de séparationdes Églises et de l’État. C’est une spécificité française ?
Henri Pénia-Ruiz : Non. Vous savez que le Mexique a précédé la France puisque dans les leyes de la Reforma de Benito Juáres, il y a une séparation de l’Etat et des Eglises. Thomas Jefferson, un des premiers constituants des Etats-Unis d’Amérique, avait lancé la formule…

Voir l’article original 564 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s