Pakistan : le blasphème est passible de la peine de mort


Dans un article publié par l’AFP, le dessinateur Rafique Ammad explique pourquoi caricaturer le prophète Mahomet serait suicidaire dans son pays. Il évoque également auprès du journaliste de l’AFP, la manière dont il agit en caricaturant des terroristes. L’AFP le cite dans l’article qui suit : « ce n’est pas blasphématoire, ces terroristes n’ont rien à voir avec le prophète ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s