Charlie Hebdo : emblème de la liberté d’expression


Ce Mercredi 7 Janvier 2015 restera marqué dans nos esprits. Le journal d’actualité satyrique Charlie Hebdo a été la cible d’un des plus grave attentat qu’ait connu notre pays depuis 40 ans. Douze personnes ont perdu la vie et on déplore 11 blessés dont 4 se trouvent dans un état grave.

image

Symboliquement, tous les médias du pays se sont unis aujourd’hui derrière ces mots : « je suis Charlie ». Les réseaux sociaux se sont emparés de cette phrase car nous sommes tous des « Charlie », unis contre toute forme de déni de liberté. Car aujourd’hui, c’est bien la liberté d’expression qui a été attaquée, mais avec elle, la liberté de chacun à exister.

Attentat de « Charlie Hebdo » : qui sont les victimes?

Qui sont ces les victimes de l’attaque qui s’est produite aujourd’hui à la rédaction de Charlie Hebdo? Huit journalistes ont été tuées, parmi eux se trouvaient : le directeur de l’hebdomadaire et dessinateur Charb, le directeur artistique et dessinateur Cabu, les dessinateurs Tignous et Wolinsky et le journaliste économique Bernard Maris, selon l’Obs. Un employé du journal qui se trouvait à l’accueil est également décédé de même que deux policiers, l’un était affecté à la protection des personnalités (officier du SPHP) et le second patrouillait devant l’immeuble (fonctionnaire du 11° arrondissement de Paris). Un « invité » du journal compte également au nombre des victimes, selon la même source. Onze blessés sont également à déplorer, au nombre desquels se trouvent deux policiers et le journaliste Philippe Lançon.

Le journal faisait l’objet de menaces

Stéphane Charbonnier, Charb faisait l’objet d’une mesure de protection des personnalités depuis « l’affaire » des caricatures de Mahomet. En 2011, l’hebdomadaire avait été l’objet de représailles sous la forme d’un incendie dans ce contexte.

Une enquête ouverte à la section antiterroriste de Paris

L’enquête a été confiée à  DGSI et à la brigade criminelle de la police judiciaire Parisienne. Une enquête  a été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris pour des chefs « d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste » et de « tentative d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste ».

Les deux hommes cagoulés qui ont attaqués le siège de « Charlie Hebdo » ce matin vers 11H30, en pleine conférence de rédaction sont donc activement recherchés. Selon l’Obs, le Procureur a confirmé lors d’une déclaration à la presse ce mercredi soir, que ces derniers auraient affirmé « vouloir venger le prophète » Mahomet. Leur identité n’est pas connue pour le moment.

Alors que l’enquête se poursuit, les Français se rassemblent peu importe leur religion

Face à l’horreur et à la peine, de multiples rassemblement ont vu le jour en France. A Paris, Lille, Toulouse, Bordeaux, devant l’ambassade de France à Berlin : la rumeur gronde, nous sommes tous Charlie, Charlie Hebdo, emblème de liberté est immortel.

Allocution du président de la République à 20H05

Le 8 Janvier 2015 sera une journée de deuil national source TF1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s