Pediga : qui est ce mouvement qui agace l’Allemagne?


Wir sind das volk (nous sommes le peuple), ainsi résonne leur slogan. Ils arborent un drapeau rouge et or et brandissent des croix lors de leurs manifestations. Pediga est un mouvement « ultra-patriotique » Allemand.

Le 5 Janvier dernier, le groupe Pediga  a mobilisé près de 18000 personnes pour une manifestation « contre l’islamisation de la société »(sic) et la « non politique d’immigration de l’Allemagne »(sic) dans les rues de Dresde. Bien qu’il s’agisse là d’un audience record, ce n’est pas une première pour ce groupe né à Dresde à la mi Octobre 2014. Ce mouvement prend, en effet de l’ampleur avec une marche hebdomadaire le lundi et malgré une contre mobilisation massive. Un sondage forsa indique ainsi que 13 % des Allemands seraient prêts à participer à une telle marche, si elle se déroulait dans leur ville, selon RFI.

La contre-mobilisation

Lors de la manifestation de Dresde, la cathédrale de la ville a été éteinte pour dénoncer l’obscurantisme, en même temps qu’une contre manifestation battait le pavé. Deux tiers des Allemands estiment d’ailleurs exagérée la perception d’une islamisation de l’Allemagne, selon le même sondage forsa cité par l’Obs. Les réactions politiques ne manquent pas, Angela Merkel a condamné le mouvement Pediga lors de ses voeux de fin d’année.

Les soutiens de Pediga

La Saxe, Land de naissance du mouvement Pediga est un chef lieu de la droite conservatrice. Les partis du NPD, parti d’extrême-droite et de l’AFD (Alternative pour l’Allemagne), parti de droite conservatrice eurosceptique y sont largement représentés. Ils soutiennent Pediga, de même que certains groupuscules néo-nazis.

Que disent les chiffres

Il ne donnent pas raison à Pediga. L’exemple de la Saxe citée par l’Obs est parlant. Les musulmans y représentent 1 % de la population. Pour le reste, il est vrai que l’Allemagne est devenue en 2012, le premier lieu d’immigration d’Europe et se trouve à la seconde place mondiale derrière les Etats Unis. Avec un accueil de 400000 migrants principalement issus de l’Europe centrale et de l’Est, elle devance largement la France et ses 250000 accueillis, selon l’Obs. Le pays a donc à faire face à des enjeux en termes de cohésion sociale et d’emploi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s