En 2045, l’être humain ne sera plus « l’espèce dominante »


Cybercriminalité

Des scientifiques se méfient des progrès de l’intelligence artificielle. Représentent-ils un danger pour l’homme ? Sommes-nous trop enclins à les intégrer à notre quotidien ?

« Il n’existe à ce jour aucune règlementation quant au degré d’intelligence et aux facultés de communication que peut posséder une machine. Si cela continue, jetez un œil à la tendance exponentielle. Nous atteindrons la singularité technologique à la date prévue par la plupart des experts. À partir de là vous constaterez que l’espèce dominante ne sera plus l’homme mais la machine. »

Lire

Voir l’article original

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s